Jorge Do AMARAL

Saudade 

Née en 1963 au Nord du Portugal.

C’est en 1976 dans un C.L.E.C (Centre de Loisir et d’Echanges Culturels)  au sein du Club photo qu’animai mon frère ainé que j’ai appris les bases de la photographie. J’y ai pratiqué le développement et le tirage sur papier.

Je n’ai pas de genre photographique de prédilection,  j’affectionne  la photo de rue, les paysages de bord de mer, des ports mais aussi tout ce qui touche à l’urbain.

Selon Joaquim Nabuco, un auteur brésilien, «le plus touchant de tous les mots doit être le mot portugais saudade (prononcer saoudade). Il exprime le regret de l’absence, le chagrin des séparations, toute la gamme de la privation des êtres et des objets aimés. C’est le mot qu’on grave sur les tombes ; le message que l’on envoie aux parents, aux amis (…) » C’est un souvenir à la fois nostalgique et doux qui veut exprimer le sentiment de manque.

La saudade est une « tension entre contraires »: d’une part le sentiment d’un manque, d’autre part l’espoir et le désir de retrouver ce qui nous manque. L’objet du manque peut être un passé heureux, une personne ou encore un lieu..

Ce sentiment met en jeu une certaine relation au temps : c’est une manière « d’être présent dans le passé, ou d’être passé dans le présent ».

Lieu d’exposition
La Cymaise
1 rue Montmorency, 76600 Le Havre
06 79 18 75 02
Horaires d’ouverture
Dans l’attente de confirmation

Les commentaires sont clos.