Marie VERSTRAETEN

La série présentée pour ce 13e Parcours photographique sera lue comme un parcours vernaculaire à travers Le Havre – ses chantiers et ses architectures dans laquelle se sont glissées d’autres rencontres industrielles, comme alibis ou libertés pour mieux révéler le potentiel pictural des intentions premières.

Le geste photographique de Marie Verstraeten consiste à chercher les lignes d’apaisement dans le monumental, le sens dans le gigantisme ; à se poster entre les vides et les pleins, à faire entrer en conversation les ensembles et les détails.

Ainsi le regard se porte sur les espaces qui ont la capacité de bouleverser les échelles et les relations que l’individu porte à son environnement. Éminemment sociale, cette photo ne constitue pas tant une photographie de reportage mais plutôt la construction d’une scénographie grâce à ce que le quotidien laisse comme capacité de séduction aux espaces industriels, aux grands ensembles.

Il s’agit alors de donner lumière à la sensualité de ces lieux chargés d’expériences ontologiques, porteuses des stigmates d’actions passées au travers d’interrogations picturales quant aux compositions linéaires qui découlent de la déambulation sérendipitaire, qui déclinent le silence et par là même l’imaginaire lié à son possible contraire.

Si le vide est attaché à ses compositions, ses photos portent néanmoins l’empreinte d’une vie hors-champ. Il s’agit de projeter la vie par l’expérience du silence visuel.

Instagram : @marie.verstraeten

Lieu d’exposition
La Cymaise
1 rue Montmorency, 76600 Le Havre
06 79 18 75 02
Horaires d’ouverture
Dans l’attente de confirmation

Les commentaires sont clos.